• Corrida ... Une pépite d'album ^^

    Corrida – L'atelier du poisson soluble

     

    Corrida, Yann Fastier.

    Dans cet article, je tenais à vous présenter un album découvert grâce à ma collègue de cycle 3.

    Selon moi, il est plutôt destiné aux élèves de Cycle 3-collège ou à partir du CE2 bien que sur certains sites ils le placent dans la jeunesse à partir de 6 ans ...  

    Toutefois, je dois reconnaitre que le texte qui évoque les étapes d'une Corrida (avec le vocabulaire associé) le fait avec froideur tel un uppercut. 

     Je vous laisserai décider vous même à quel public il peut être présenté. 

    Ceci dit, et ce n'est que mon point de vue, la violence du harcèlement scolaire n'attend pas le collège pour débarquer dans certaines cour d'école. 

    Je pense que face à une situation violente, cet album aura toute sa place pour débattre avec vos élèves et peut-être leur faire prendre conscience que les actes ont des conséquences, parfois irréversibles.  

     

    Le texte 

     

    Imaginez maintenant que ce taureau n'est autre qu'un élève...  Les élèves sont alors amenés à en prendre connaissance lorsqu'ils voient les illustrations de l'album. 

    Avec les illustrations originales et sobres, cet album donne l'occasion de débattre au sein de la classe autour du Harcèlement scolaire. 

     

     

    Déroulement

    Etape 1 : sans les illustrations : Débattre d'un sujet sensible.

    Voilà comment je procéderai en classe pour faire naitre une situation de débat : 

    1- Lecture de l'album sans montrer les illustrations. 

    On peut débattre autour de la Corrida même si le but ici n'est pas cela mais plutôt de permettre aux élèves d'éprouver de l'empathie : 

    a) Travail autour du Taureau : comment est-elle ? Comment se sent elle ? Aimerais-tu être à sa place ? Pourquoi ? 

    b) Le matador : pourquoi agit-il comme ça ? Est-il gentil ? Pourquoi fait-il ça ? Que ressent-il ?

    c) Les arènes et les gens  : ici c'est selon moi le point crucial du débat si on s'en tient à la Corrida. En effet, c'est à ce moment-là que les élèves peuvent évoquer le fait que pour certaines personnes c'est un jeu, ça ne fait pas de mal, c'est joli, rigolo, amusant, ça se fait depuis toujours , c'est un sport, un spectacle etc. Autant d'arguments qui, dans le débat de la Corrida peut s'entendre ou pas (c'est là tout l'intérêt d'un débat justement...) car elle peut "légitimer" (pour une partie de la population) la Corrida. 

    2) Débattre.

    Ce qui sera alors intéressant, c'est de mettre en perspective les arguments pour/contre.

    On peut donc imaginer en classe créer un affichage tel que : 

     

    Chaque élève aura donc l'occasion d'avoir son propre avis et choisir de quel "parti" il souhaite se placer ou bien s'il n'a pas d'avis tranché. On aura peut-être même un consensus chez les élèves (qui en général adorent les animaux...) mais peut importe l'important est de les faire vivre un moment de débat avec des partis qui s'opposent. 

    >Clôturer la séance et dire aux élèves qu'on leur montrera les illustrations à la prochaine séance. 

     

    Etape 2 : avec les illustrations : Le débat est-il le même ?

    Après un rapide rappel de ce qui a été évoqué à la première séance, leur montrer les illustrations. 

    Laissez les élèves réagir "à chaud" à ce qu'ils comprennent, maintenant, de l'album : 

    1) Procéder à une comparaison entre la Corrida et la situation de violence entre enfants de l'album.

    >Pourquoi l'auteur a-t-il décrit cette scène comme une Corrida alors que ce n'est pas une Corrida ?

    Faire émerger des ressemblances.

    • Le taureau : la victime.
    • Le matador : le harceleur. 
    • Les assistants : les complices du harceleur.
    • L'arène : la cour de récréation. 
    • Des gens : les élèves témoins.

    2) Evocation du vécu : Avez-vous déjà vécu cette situation à l'école ? (en tant que Taureau ? assistants ? Gens ?). 

    3) Remettre en perspective le débat de la première séance. 

    >Et maintenant, pensez-vous qu'on peut être Pour ou Contre ? Pourquoi ? 

    Faire une référence à la loi : la violence est strictement interdite par la loi, par le règlement de l'école de la classe etc... Il n'y a donc pas de débat possible. 

    Et pourtant, le harcèlement scolaire existe. 

    4) La difficulté de lutter contre le harcèlement scolaire. 

    Je pense que dans cette partie de la séance, il est important de traiter des personnages et du rôle qu'ils tiennent dans les situations de harcèlement scolaire (utiliser les personnages permet à chacun de se décentrer). 

    A savoir : 

    • Les gens : ils sont témoins de situation de violence : ils doivent briser le silence. (méthode Kiva)
    • Le Harceleur : une fois identifié au lieu de le sanctionner, l'obliger à trouver des solutions pour que les violences cessent (méthode Pikas). 
    • La victime : apprendre à dire STOP et se défendre dans les règles. 
    • Former des élèves "ambassadeurs" : formés pour repérer les situations de harcèlement et alerter. 

    Des vidéos pour aller plus loin, avec vos élèves : 

    Vidéo LUMNI 

     

     

    D'autres vidéos ICI

     

     

    Cet album est conçu pour débattre en classe sur le thème de la violence et particulièrement du harcèlement scolaire.

    Le texte va bousculer vos élèves. Les graphismes simples et épurés rendent l'album original. 

    Alors qu'attendez-vous ? 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :